Le statut de loueur en meublé non professionnel

Statut loueur en meublé non professionnel, LMNP définition,

Le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP) peut représenter un complément de revenus non négligeable si vous envisagez d’investir dans une solution d’épargne retraite. Quels sont les critères à remplir pour l’obtenir et quelles sont les différences entre LMNP et LMP ?
Pour obtenir le statut LMNP, vous devez être propriétaire d’un bien immobilier meublé que vous mettez en location (un appartement ou même une pièce de votre habitation) ou d’un bien immobilier que vous louez à une société de gestion, comme Appart’City par exemple, si vous investissez dans un programme LMNP sélectionné par GFE Epargne Retraite.

On le sait moins, mais les gîtes ruraux font également partie des loueurs en meublé non professionnel au même titre que les chambres d’hôtes et que les résidences de tourisme.

Les différences entre LMP et LMNP

Le statut loueur en meublé non professionnel est également déterminé par les revenus qui découlent de votre investissement. Si ces recettes sont inférieures ou égales à 23 000 € (total TTC des loyers) et que les revenus du ou des biens meublés que vous possédez sont inférieurs à vos  autres revenus, vous faites alors partie des loueurs en meublé non professionnels.

En revanche, si vos recettes sont supérieures à 23 000 € et/ou si elles sont supérieures à votre principale source de revenu, vous faites partie des loueurs en meublé professionnels. A la différence des LMNP, les loueurs en meublé professionnels doivent s’inscrire au registre du commerce.
Bon à savoir : le site des impôts a mis en ligne une brochure pratique qui récapitule toutes les conditions à remplir et les informations à faire figurer sur votre déclaration de revenus.

Pour en savoir plus sur les programmes LMNP GFE Epargne Retraite, nous vous donnons rendez-vous sur www.gfe-epargne-retraite.com

Articles similaires