Quelle est la différence entre une auxiliaire de vie et une aide à domicile ?

Faut-il faire appel à une aide à domicile ou une auxiliaire de vie ? Si ces deux métiers ont pour objectif d’assister la personne âgée ou en situation de dépendance dans les actes de la vie quotidienne, voici leurs différences.

Quelles sont les fonctions d’une aide à domicile ?

Une aide à domicile se rend chez la personne âgée ou en situation de handicap pour lui prêter assistance dans les gestes de la vie de tous les jours. La fréquence de ses interventions est variable. Elle peut venir quelques heures une fois par semaine, plusieurs jours de la semaine ou de manière quotidienne. Tout dépend des besoins de la personne pour son maintien à domicile.

Les tâches de l’aide à domicile sont uniquement d’ordre ménager :

  • ménage et entretien du logement ;
  • entretien du linge (lavage, séchage, repassage) ;
  • courses ;
  • préparation des repas.

L’aide à domicile n’a pas besoin d’un diplôme particulier pour exercer son métier. Il lui faut en revanche une grande capacité d’écoute et d’empathie. En effet, elle doit établir une relation de confiance avec la personne chez laquelle elle se rend. Elle ne pratique pas de soins médicaux et n’aide pas à la toilette de la personne.

En quoi consiste le rôle d’une auxiliaire de vie ?

L’ auxiliaire de vie à domicile est en revanche titulaire d’un diplôme d’auxiliaire de vie sociale, délivré à l’issue d’une formation assurée par l’État. Elle est par conséquent à même de prodiguer des soins plus délicats que l’aide à domicile. Elle ne se charge en général pas du ménage ni de l’entretien du linge.

Ses tâches sont la plupart du temps les suivantes :

  • aide à la toilette, à l’habillement ;
  • préparation des repas ;
  • aide à la prise des repas si nécessaire ;
  • accompagnement pour les déplacements ;
  • aide pour le lever et le coucher.

Comment faire appel à une aide à domicile ou à une auxiliaire de vie ?

Il est possible d’embaucher une aide à domicile ou une auxiliaire de vie directement, en tant que particulier employeur. Toutefois, les démarches administratives (contrat de travail, paiement des salaires et des charges, déclaration mensuelle) peuvent être lourdes, et encore plus si jamais la personne ne convient pas.

L’idéal est de faire appel à des services locaux ou privés qui se chargent de tout : le recrutement, les formalités obligatoires, le paiement des salaires et des cotisations, etc.

L’emploi d’une aide à domicile ou d’une auxiliaire de vie donne droit à un crédit d’impôt et peut être financé par des aides financières allouées par le conseil départemental, la caisse d’allocations familiales, les caisses de retraite et/ou les complémentaires santé.

Articles similaires